Pièce en argent de 1,5 oz Casque de gladiateur du British Museum.

Pour plus d’informations contactez-nous au 01 44 82 01 49

Nous sommes ravis de dévoiler notre dernière collection de pièces – sous licence du British Museum.

La série présente des pièces phares parmi les innombrables chefs-d’œuvre de la collection du musée, à commencer par des casques de la Grèce et de la Rome antiques, de la Grande-Bretagne romaine et de l’Angleterre anglo-saxonne.

Toutes nos monnaies « Exclusivitè Rosland » sont livrées sous étui numismatique scellé et numéroté.

Métal Argent fin
Finesse 999.9
Poids 1.5 Troy oz
Diamètre 50mm
Profondeur 2.26mm
Qualité Neuve
Bord Anche
Quantité 500 exemplaires

Le deuxième motif de notre collection de pièces du British Museum présente un casque de gladiateur en bronze, daté du 1er siècle et trouvé à Pompéi, en Italie.

Ce casque aurait été porté par un gladiateur romain lourdement armé, tel que le samnite ou le murmillo. On dit qu’il a été trouvé dans les casernes des gladiateurs à Pompéi. Il possède une grille de cercles reliés entre eux pour protéger le visage, et un large bord pour protéger l’arrière et les côtés de la tête. À l’avant du casque se trouve un médaillon d’Hercule.

La pièce en argent de 1,5 oz – dont seulement 500 exemplaires seront proposés – est uniquement disponible auprès de Rosland Capital. La pièce de 50 mm de diamètre, qui a cours légal, est en argent fin 999.0 et porte à l’avers le portrait de Sa Majesté la reine ElizabethII. Cette pièce de collection est spécialement frappée en tant qu’épreuve, son plus haut niveau de qualité, par l’hôtel des monnaies suisse de renommée mondiale, PAMP SA.

Une pièce de 1,5 oz en or est également disponible ; une pièce en argent est incluse gratuitement à l’achat de chaque pièce de 1,5 oz en or.

Une pièce de ¼ oz en or fin 999,9 est également disponible en quantités limitées.

L’emballage de protection de chaque pièce montre un autre trésor de la collection du musée – un panneau de marbre romain en relief décoré d’armures romaines et daciennes, datant du IIe siècle. Au dos de chaque emballage, qui comporte un certificat d’authenticité numéroté, figurent des déclarations sur la pureté et le poids du métal, ainsi que la signature de l’essayeur suisse Fondeur qui assure la qualité de la production.