10 francs Hercule en argent

Pour plus d’informations contactez-nous au 01 44 82 01 49

Nos monnaies sont Gradées, Certifiées et Garanties !

Catégorie :

Pourquoi investir dans une 10 francs Hercule en argent ?

Plus abordables que les monnaies en or, les 10 francs hercule en argent constituent un excellent placement puisque l’argent est un métal en forte demande  qui va devenir de plus en plus rare . Peu chères, les 10 francs Hercule peuvent être vendues à tout moment . Disponible en quantité limitée, elle est idéale pour tous les investisseurs.

C’est une pièce qui a été beaucoup copiée. C’est pourquoi Rosland ne vend que des exemplaires certifiés et garantis.

Avers

Hercule nu avec la léonté, debout de face, unit la Liberté debout à gauche, tenant une pique surmontée d’un bonnet phrygien, et l’Égalité à droite, tenant le niveau. Il sont entourés de la devise « LIBERTÉ ÉGALITÉ FRATERNITÉ »

Inscription : Liberté Égalité Fraternité

Revers

La valeur faciale, dans une couronne formée de deux branches l’une de laurier, l’autre de chêne, est entourée de l’inscription : « REPUBLIQUE FRANÇAISE  » suivie d’une étoile

Inscription : République Française 10 Francs

Caractéristiques 10 francs Hercule en argent

Métal
Argent
Années
1964 à 1973
Etat
Boursable
Pays
France
Poids Brut
25g
Diamètre
37 mm
Titre
900/1000
Valeur Faciale
10 Francs

10 francs Hercule en argent : une gravure signée Augustin Dupré

 

Né à Saint-Étienne le 16 octobre 1748, fils de Jean Dupré, cordonnier et d’Élisabeth Peyret, Augustin Dupré devient en 1766 l’élève de Jacques Olanier (1742-1798), puis part à Lyon en 1768 pour devenir orfèvre et a pour condisciples Rambert Dumarest et André Galle. Il commence sa carrière comme graveur à la Manufacture royale d’armes de Saint-Étienne. Vers 1769-1770, il s’installe à Paris et est admis à l’Académie royale de peinture et de sculpture en 1778 ; protégé de Jean-Antoine Houdon, il termine ses études en 1782.

Il grave ses premières médailles, par exemple celle commémorant les premiers vols en montgolfière et ballon (bronze, 1783) ou bien encore cette médaille gravée d’après des dessins de Benjamin Franklin, avec lequel il se lie, et d’Esprit Antoine Gibelin, Libertas Americana ; frappée dans les ateliers du Louvre, elle symbolise l’amitié entre la France et la jeune nation américaine (1782-1783, National Museum of American History). Le roi le nomme aux côtés de Benjamin Duvivier à la Monnaie.

La Révolution française va lui donner l’occasion de développer son art et de le mettre au service de tous. Le nouveau régime politique et la réforme monétaire nécessitant un changement complet des types monétaires.

La Révolution française encourageait les artistes à célébrer l’ordre nouveau. Augustin Dupré puisa l’inspiration de ses compositions allégoriques dans la symbolique de l’Antiquité (Tables de la Loi, Génie de la Liberté, Hercule, bonnet phrygien, faisceaux de licteurs, balance, etc.) Ce fut le triomphe du style néo-classique.

Sa première contribution est le Louis d’or de 24 livres, type Au génie, l’avers porte encore le portrait de Louis XVI Roi des Français et la date 1792. Le revers représente un Génie ailé qui écrit le mot « Loi » sur une stèle, avec comme devise « Le Règne de la Loi » et la mention « An III de la liberté ». Un écu de six livres et un demi-écu en argent reprennent ce motif.

La République proclamée, il grava l’essentiel de la nouvelle monnaie décimale : les pièces de 1 centime, 5 centimes, 1 décime et 2 décimes à la Marianne ainsi que la pièce de 5 francs à l’Hercule en argent.

L’Hercule d’Augustin Dupré marqua la réapparition du franc. Il a été repris, avec des modifications, sous différentes républiques. Cet écu fut frappé de l’An 4 à l’An 11, puis en 1848/1849 et de nouveau de 1870 à 1878. Il fut remis en lumière pour les frappes de prestige en argent de 10 francs (1965/1973) et de 50 francs (1974 à 1977), puis par l’émission d’une pièce commémorative de 5 francs en cupro-nickel en 1996. Des pièces de 100  et de 1 000  (or et argent), à l’Hercule modernisé gravé par Joaquin Jimenez, ont été frappées en 2011 ; en 2012, cet Hercule modernisé figure sur des pièces de 10  en argent.

L’outillage et les papiers de Dupré, qu’il emporta avec lui en quittant l’emploi de graveur général, furent dispersés au cours du xixe siècle par ses enfants. Une partie de ces fonds a pu être acquise dans un second temps par des établissements publics. On les retrouve aujourd’hui à Paris au Département des monnaies, médailles et antiques de la Bibliothèque nationale de France, à la Monnaie de Paris et au musée Carnavalet, ainsi qu’au musée d’Art et d’Industrie de Saint-Étienne.